Dernières nouvelles
du mur de Trump

Lecture musicale on the road

— Création 2020 (en tournée)

Si tu savais tout ce que j’ai construit comme maisons par ici. Des maisons d’américains blancs opposés à l’immigration et qui savaient très bien que la moitié d’entre nous était illégaux. Le monde est fou.

José, Arizona, Etats-Unis

A l’origine du projet, un voyage en stop le long de la frontière américano-mexicaine…

P

our prendre des nouvelles du mur de Trump et de la question des migrations, Sylvain Prudhomme s’est lancé, à l’initiative de la revue America, dans un voyage en auto-stop le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique : 12 jours pour parcourir les 3 200 km, tantôt d’un côté, tantôt de l’autre, grâce à 30 automobilistes.

De ce road-trip, l’écrivain est revenu avec une galerie de portraits, des photos en Polaroïd mais aussi bien sûr des textes.

Depuis que Fabien Bergès dirige le Théâtre Le Sillon, la programmation est égrenée de rencontres d’auteurs, afin de « savoir enfin qui nous lisons ». A plusieurs reprises, l’équipe du théâtre a provoqué la rencontre d’une équipe artistique avec un·e auteur·trice décalant un peu la forme traditionnelle de la rencontre avec un écrivain. Cela a été le cas entre Les Arts Oseurs et Sylvain Prudhomme avec la participation et la complicité de Fabien Bergès : une carte blanche afin de mettre en scène l’aventure vécue du côté du mur de Trump. Ils ont fait le choix de mettre en jeu les textes de l’auteur bien sûr mais aussi l’expérience. Ainsi, les lectures de textes se mêlent à des questions posées à Sylvain autant qu’à des plongées imagées et musicales nées du récit.

Mêlant anecdotes et récits de voyage, images, musiques et lectures incarnées, Sylvain Prudhomme et Les Arts Oseurs proposent aux spectateurs de plonger dans l’ambiance americano-mexicaine d’aujourd’hui. Ils livrent ainsi une autre réalité de la frontière, bien plus ouverte qu’on ne le croit, et des témoignages touchants, authentiques, célébrant la vie.

Au fil de ce voyage théâtral, porté par l’univers musical de Renaud Grémillon, se dévoilent peu à peu chacun des conducteurs rencontrés tout au long de ce périple. Il y a le touchant témoignage de Shelvy, un réparateur de buggy et de jet-ski. Une rencontre troublante avec un dealer en Californie. Un trajet avec Maria, l’une des deux seules femmes à l’avoir pris en stop. Et puis, Alberto, un chauffeur de taxi et ancien toxicomane qui lui chante une de ses compositions.

DISTRIBUTION

Texte

Sylvain Prudhomme

De et avec

Fabien Berges (comédien), Périne Faivre (comédienne), Renaud Grémillon (musicien), Sylvain Prudhomme (auteur au plateau)

Un spectacle co-produit par

Les Arts Oseurs
Le Sillon – Scène conventionnée Art en Territoire – Clermont-l’Hérault (34)

© Photos : Sylvain Prudhomme, Christophe Archambault pour l’AFP (portrait de Sylvain Prudhomme)

Sylvain Prudhomme

Sylvain Prudhomme

Sylvain Prudhomme a passé son enfance dans plusieurs pays d’Afrique avant de venir étudier les Lettres à Paris. Auteur de Les Matinées d’Hercule (Serpent à Plumes, 2007), monologue romanesque sur le thème de l’homme qui dort et du voyage immobile, il a reçu le Prix Louis Guilloux 2012 pour son roman Là, avait dit Bahi, relatant l’histoire d’un fermier algérien à la veille de l’Indépendance. Avec son dernier roman Par les routes, Sylvain Prudhomme raconte la force de l’amitié et du désir, le vertige devant la multitude des existences possibles. Il collabore chaque mois, depuis 2015, à la chronique « Écritures » du quotidien Libération. Ce reportage littéraire est paru dans le n°6 de la revue America.

«J’aime les choses vécues, pas forcément par moi, mais qu’on m’a racontées et qui m’ont marqué. Mon plaisir, en écrivant, est de retourner dans l’épaisseur du moment»

Sylvain Prudhomme est édité chez Gallimard. Ce reportage littéraire est paru dans le n°6 de la revue America.

    Abonnez-vous à notre newsletter